Présentation

La République de Guinée est située au sud-ouest de l’Afrique Occidentale couvrant une superficie de 245.857 km². C’est un pays côtier avec 300 km de littoral atlantique, à mi-chemin de l’équateur et du tropique du cancer entre 7°05 et 12°51 de latitude Nord et 7°30 et 15°10 de longitude Ouest.

Elle est limitée à l’Ouest par l’Océan Atlantique, au Sud par la Sierra Leone et le Libéria, à l’Est par la Côte d’Ivoire et le Mali, et au Nord par la Guinée Bissau, le Sénégal et le Mali .

Elle est caractérisée par un climat à deux saisons dont la durée varie selon les régions de 3 mois (au Nord), à 9 mois (au sud-est).

La pluviométrie varie de 4 000 mm (Région côtière) à 1 300 mm (Haute Guinée) ; les précipitations culminent partout en juillet et août.

La Guinée est caractérisée par une hétérogénéité des sols et un réseau hydrographique abondant. Les nombreux fleuves et cours d’eau qui y naissent arrosent tous les pays voisins et font de la Guinée le château d’eau de la sous-région.

Aujourd’hui malheureusement ce château d’eau est menacé par l’ampleur de la sécheresse qui est la conséquence néfaste des actions anthropiques de diverses origines et des changements climatiques.

Le potentiel hydro-énergétique ajouté aux nombreuses richesses du sous-sol (Bauxite, Or, Diamant, Uranium, Fer, Cobalt etc.), font de la Guinée un des pays les plus prédisposés au développement économique en Afrique de l’Ouest, mais aussi à la dégradation.

La diversité des conditions écologiques permet de diviser le territoire guinéen en quatre Régions naturelles bien distinctes. Cette division est toutefois grossière, car à l’intérieur d’une même Région, l’altitude, la topographie, l’hydrologie, la végétation, la température et les sols varient largement.

Sur le plan de la végétation, le pays a six grands domaines géographiques (la mangrove, la forêt sèche, la forêt dense humide, les montagnes, la savane et les zones agricoles).

La grande diversité des paysages résultant de la grande variété des reliefs contribue à la création de nombreux climats locaux avec leurs écosystèmes propres.

La Guinée est subdivisée sur le plan géographique en quatre Régions naturelles  :

La Basse Guinée, la Moyenne Guinée, la Haute Guinée et la Guinée Forestière)

  • Classification du réseau routier et attributions de la maîtrise d’ouvrage

La longueur totale des routes erronées en Guinée est de 44 300 Km. La décomposition du réseau selon les linéaires des différentes catégories administratives, est donnée ci-dessous :

  • 576 km de routes nationales dont 2 779,68 km (37 %) sont revêtus ;
  • 879 km de routes préfectorales ;
  • 846 km de routes communautaires ;
  • Environ 2.000 km de voiries urbaines.

Soit un total d’environ 45.300 km, ce qui correspond à 18,4 km/100 km 2 et à 3,8 km pour 1.000 habitants, ou en ne dépassant que les routes nationales 3,1 km/100 km 2 et à 0 ,63 km pour 1.000 habitants. Cette densité géographique est faible par rapport aux 6,2 km/100 km² du Ghana ou aux 5,1 km/100 km² de la Côte d’Ivoire. Cependant la densité par habitant est bonne par rapport à celles du Togo de 0,28 km/1.000 habitants, du Bénin de 0,23 et du Ghana de 0,62. Les routes nationales revêtues supportent environ 80% du trafic.